CONSEILS et ASTUCES

Radicelles de pensées ayant pénétrées l'aquanappe d'un bac surface +
Radicelles de pensées ayant pénétrées l'aquanappe d'un bac surface +

Quand changer l'aquanappe ?

  

 

Issu du recyclage de textiles, cette fibre intissée est parfaite pour toutes les applications horticoles : réalisation de murs végétalisés, isolation des racines d'arbustes, conservation de l'humidité sous les bacs de semis ...

Cependant, sa durée de vie n'est pas illimitée : après quelques temps d'utilisation, les plus petites parties des racines, appelées radicelles, puisant l'eau et les sels minéraux, se mêleront inextricablement à la fibre. Aussi si vous devez changer de plantes ou réaménager vos bacs, il est conseillé également de changer ce tapis d'aquanappe. De même, en cas de maladie de la terre (oïdium, pourriture des racines, rouille, mildiou ...), il vaudra mieux renouveler le tissu qui pourra contenir encore des champignons. 

L' aquanappe est disponible sur simple demande par mail (contact@upandgreen.fr) mais vous pourrez également le trouver sous forme de rouleau en magasins spécialisés.


Un super écosystème 

 

 

Plus qu'un simple carré potager sur pied, ou qu'un ensemble de jardinières en hauteur, l'Atelier Végétal est un véritable écosystème de jardinage.

 

Pourquoi ? Tout d'abord, grâce à ses options :

- le voile d'hivernage qui lui permet de conserver la chaleur et l'humidité du substrat, de protéger de la pollution et même d'éviter la visite du chat !

- le lombricomposteur quand à lui, vous permettra dans le même espace de transformer vos déchets en or brun et de récolter du jus qui servira d'engrais et de traitement prophylactique pour vos plantes.

 

Et puis, sa structure étagée, offrant des conditions de cultures différentes (ensoleillement, vent, température ...), vous permettra de varier les types de plantes. Ainsi vous pourrez dans le même Atelier, tester aussi bien, les tomates qui vont demander beaucoup de lumière que les fraises des bois (qui, comme son nom l'indique, demande ombre et fraîcheur). 


Le premier tutoriel vidéo d'UP&GREEN

 

LE DESERT : un bac de cactus et de succulentes


Pour débuter son potager UP&GREEN

 La laitue

 

Peut-être la plus facile à cultiver. Il en existe plusieurs variétés, on vous conseille de commencer par les laitues à couper : les feuilles sont à couper directement sur la laitue, pour utiliser dans une salade. Elles repousseront deux à trois fois. À ramasser de préférence au stade de jeunes pousses.

La laitue pousse assez rapidement et s'accommode très bien d'une exposition à l'ombre. En outre, la laitue résiste assez bien aux basses températures, même si un voile de protection est conseillé pour la nuit en cas de fortes gelées.

 

Type de bac conseillé : Surface

Type de terreau idéal : Tout type de terreau

Quand semer : À partir de mars

Première récolte : 1 à 2 semaines

Les épinards

 

Le plus compliqué avec les épinards, ça reste de les faire manger aux enfants ! Car pour ce qui est de les faire pousser, c'est un régal de simplicité… Dans une terre assez riche, semez les graines en lignes, puis éclaircissez au fur et à mesure de la pousse. Son avantage est de ne pas craindre le gel, le voile de protection n'est donc pas obligatoire. Par contre ce légume ne supporte pas les fortes chaleurs et n'apprécie pas spécialement les terres trop sèches. Ne lésinez pas sur l'arrosage !

Au moment de la récolte, n'arrachez pas les racines mais choisissez une coupe à ras du sol.

 

Type de bac conseillé : Surface

Type de terreau idéal : Terreau assez riche

Quand semer : Début du printemps ou fin de l'été

Première récolte : 6 semaines

 

 

 Les radis

 

Peu capricieux, le radis est idéal pour faire découvrir les joies du jardinage aux enfants. Facile à cultiver, il ne demande que peu d'entretien si ce n'est un arrosage régulier (une terre trop sèche donnera des radis plus piquant). En gros, vous plantez et un mois plus tard vous récoltez. Difficile de faire plus simple, non ?

L'autre avantage du radis est qu'il peut être planté entre les autres plantes. Il faut seulement veiller à ne pas les semer trop dense, sinon vous devrez supprimer les pousses trop porches les unes des autres.

 

Type de bac conseillé : Surface

Type de terreau idéal : Terreau normal / léger

Quand semer : Toute l'année

Première récolte : 3 à 4 semaines

 

La tomate cerise

  

La star incontestée des potagers hors sol. Moins compliquée à cultiver qu'il n'y paraît, la tomate cerise à l'avantage de faire des récoltes généreuses, pour peu que vous ayez suivi quelques règles simples.

Tout d'abord, ne laissez pas le pied de tomate partir dans tous les sens : enlever les branches qui apparaissent à l'intersection de deux tiges existantes (on appelle ses branches les gourmands). Essayez de toujours garder une forme de pied bien droite (utilisez un tuteur) pour que les fruits prennent un maximum d'énergie, et gagnent donc un maximum de goût. Pour être sûr d'avoir une première récolte dans l'été, pensez à semer dès le mois de mars. Ce sera plus long (4 à 6 mois), mais les tomates auront un bien meilleur goût, comparées à des pieds de tomates en pot que vous auriez replantés.

Lorsque les fruits rougissent, diminuez l'arrosage, cela renforcera le parfum. Cependant, même si les tomates cerises (et les tomates en général) adorent le soleil, elles ne supportent pas le manque d'eau. Soyez régulier dans l'arrosage, mais N'ARROSEZ JAMAIS LES FEUILLES ! Mouillées, elles deviennent de véritables nids à parasites et champignons. Ce serait dommage, non ?

 

Type de bac conseillé : Profondeur

Type de terreau idéal : Terreau normal

Quand semer : Au printemps

Première récolte : Entre juillet et octobre (environ 6 mois)

 

Le petit plus : S'il vous reste un peu de place dans le bac, on ne saurait trop vous conseiller de faire pousser du basilic : semez en mars quelques graines en intérieur, puis repiquez en mai dans le potager. L'avantage du basilic, en plus de s'accorder divinement avec les tomates, est qu'il repousse plus densément après chaque récolte !

 

Type de bac conseillé : Surface ou Equilibre

Type de terreau idéal : léger, drainant

Quand semer : Au printemps 

Première récolte : Dès juin


Arrosage et Paillage

 

 

L'arrosage manuel : de préférence, arrosez le soir car les plantes profitent ainsi de la fraîcheur pendant toute la nuit et la perte d'eau par évaporation est quasi nulle. Évitez absolument d'arroser en plein soleil, vous provoqueriez des chocs thermiques, des brûlures de feuillage par "effet loupe" et le gaspillage de l'eau serait maximum.

 

L'arrosage automatique : Pendant les périodes d'absences, l'idéal est bien entendu d'installer un goutte à goutte connecté à un robinet ou un récupérateur d'eau de pluie et piloté par un programmateur autonome (alimenté par pile). Les nouveaux systèmes du commerce sont simples à utiliser et très fiables. Si vous n'avez pas d'alimentation d'eau sur votre balcon ou terrasse, il existe aussi des systèmes d'arrosage par capillarité, de type cône céramique que vous pouvez visser directement à une bouteille renversée ou que vous pouvez relié à un pot rempli d'eau dont vous pourrez faire varier la position en hauteur en fonction du besoin de la plante. Cependant, le réglage du débit reste délicat.

 

Le paillage : C'est un excellent moyen pour réduire le désherbage et maintenir l'humidité au pied des plantes. Il permet également aux fruits de rester propres. A conseiller entre les rangs de fraisiers. Attention de ne pas abuser du paillage (type copeau de bois, paille ou chanvre) qui peuvent provoquer une "faim d'azote", carence provoquée par l'utilisation de matières carbonées qui, lors de leur décomposition, pompent la réserve minérale en azote de la terre.


L'Atelier Végétal, un mobilier idéal pour la lutte biologique

 

Qu’est-ce la lutte biologique  ?

 

Il s’agit de l’utilisation d’organismes auxiliaires (insectes, acariens, nématodes...) ou des micro-organismes (champignons microscopiques, virus, bactéries…) qui vont s’attaquer directement aux ravageurs de vos plantes. L’exemple le plus connu restant la coccinelle, prédateur des pucerons. Respectueux de l’environnement et de votre santé, ce mode de traitement des plantes est à préconiser dans l’Atelier Végétal.

 

En effet, contrairement à la culture en pleine terre ou en jardinières classiques, la configuration de l’Atelier Végétal et l’utilisation du voile d’hivernage vous permettront de confiner tous les auxiliaires, ainsi au plus près des plantes, pour une efficacité maximum de leur action curative. Ne risquant plus de les voir s'envoler vers d'autres horizons, il y a beaucoup plus de chance que ces insectes s'acclimatent, s'installent et même se reproduisent dans leur nouvel habitat.

 

Avec la suppression des méthodes de traitement chimique, ces auxiliaires biologiques se trouvent de plus en plus facilement en jardinerie, mais également sur le net.


Essayez-vous aux cures de jus d'herbes

 

Véritable concentré de printemps, les jus verts ont de formidables propriétés désintoxiquantes et nettoyantes : grâce à la chlorophylle, les légumes à feuilles vertes, les jeunes pousses et les germinations nettoient le sang de façon remarquable.

Plus facilement assimilables que les vitamines, et de par les nombreux oligo-éléments, enzymes et vitamines qu'ils contiennent, les jus verts renforcent efficacement le système immunitaire : une vraie cure de jouvence à faire soi-même !

Et pour ça, rien de plus facile :

- déposer les graines sur une couche de terreau dans un bac Surface (dans votre Atelier ou Jardin de poche)

- arroser, couvrez d'un torchon, et laisser à la chaleur

- quand les jeunes pousses sont suffisamment vigoureux (2 ou 3 cm), les découvrir et les laisser pousser, si possible au Soleil et à l'abri des courants d'air.

Note: à moins qu'il ne fasse chaud dehors, il est préférable de les garder à l'intérieur, ou bien à l'abri grâce au voile d' hivernage.

- humidifier régulièrement avec un vaporisateur.

- lorsqu'elles atteignent 10 ou 15 cm, il est temps de les couper à raz et de les consommer. 

 

Pour réaliser du jus, il faut beaucoup de pousses, et un extracteur. Plus simplement, vous pouvez mâchouiller des jeunes pousses.

Le jus de blé est très efficace pour se purifier des toxines. Le Tournesol se prête particulièrement bien à cette mini-culture. En plus d'être un aliment complet, les pousses, plus charnues, s'élèvent plus haut et plus rapidement que le blé ou l'orge. Et c'est un vrai délice !

 

Type de bac conseillé : Surface

Type de terreau idéal : léger, drainant (terreau de semis)

Quand semer : en intérieur ou par temps chaud 

Première récolte : 15 jours